See operators
    • PRÉFACEMarie-Christine Gomez-Géraud Professeur à l’Université de Paris-Ouest–Nanterre
    • INTRODUCTIONMarie-Sophie Masse et Anne-Pascale Pouey-Mounou
    • TERRITOIRES
      • COMMENT PEUT-ON ÊTRE ARTÉSIEN ? Réflexions sur la Chanson III de Conon de BéthuneGérard Gros Université de Picardie–Jules Verne, TrAme
        • CONON, UNE CHANSON D’AMOUR
        • LA CONDAMNATION CURIALE
        • LA RIPOSTE SATIRIQUE
        • ANNEXE
      • « EXTRANEA LINGUA  » L’enjeu des langues pendant la première croisadeArmelle Leclercq Université Aoyama Gakuin, Tokyo
        • BABEL EN MARCHE
        • DES ABOIEMENTS
        • L’IMPORTANCE DES TRADUCTEURS
        • DES ÉMIRS POLYGLOTTES !
      • WOLFRAM LE PROVENÇAL Couloirs et surfaces intermédiaires entre l’auteur et l’autre dans les adaptations de Wolfram von EschenbachRené Pérennec Université François Rabelais, Tours
        • COMPLÉMENTS ONOMASTIQUES À LA MODE FRANÇAISE
        • NI L’AUTRE NI L’UN
        • LE COULOIR RHODANIEN
        • KYOT, COMME WILLEHALM : UN PROVENÇAL
      • L’ALTÉRITÉ DES LANGUES AU SERVICE D’UNE LITTÉRATURE NATIONALE Les poèmes latins de Nicolas Petit dans l’œuvre de Jean Bouchet (1524-1532)Arnaud Laimé Université Paris VIII–Vincennes-Saint-Denis
        • LE PREMIER PARNASSE POITEVIN
        • LE LATIN DANS L’ŒUVRE DE JEAN BOUCHET
        • SITUATION DE LA POÉSIE DE PETIT AU SEIN DES ŒUVRES DE BOUCHET
      • MUSICUS INTERPRES L’Eloge du mois de mai de Caspar Scheit (Worms, 1551)Elsa Kammerer Université Charles de Gaulle–Lille III, ALITHILA
        • SCHEIT ET LA COUR DE HEIDELBERG
        • L’ÉLOGE DU MOIS DE MAI
        • LA LANGUE DANS SA MATÉRIALITÉ SONORE
        • FRICASSÉE LITTÉRAIRE ET ÉDITIONS BILINGUES
        • LA TRADUCTION ET SES RAPPORTS AVEC L’IMPROVISATION MUSICALE
        • L’INTRODUCTION PRÉCOCE EN ALLEMAGNE DU DÉCASYLLABE FRANÇAIS (« VERS COMMUN »)
        • A MUSIQUE COMME MEDIUM ENTRE DEUX LANGUES VERNACULAIRES
      • DIGLOSSIE ET AUCTORIALITÉ AU XVIe SIÈCLE EN FRANCE MÉRIDIONALE Sur la figure du transfuge
      • LE MÉLANGE DES LANGUES DANS LA SATYRE MÉNIPPÉE (1594)
    • AUTORITÉS
      • HÉBREU, FRANÇAIS ET « JUDÉO-FRANÇAIS » DANS LES COMMENTAIRES BIBLIQUES DES PAŠṬANIM
        • LES SOURCES
        • LA LECTURE DU TEXTE BIBLIQUE PAR LES PAŠTANAIM
        • HÉBREU, FRANÇAIS ET ALLEMAND : LANGUES DE L’AUTEUR OU LANGUES DE L’AUTRE ?
        • LES FONCTIONS DES GLOSES EN LANGUE VERNACULAIRE
        • LES PARTICULARITÉS DU FRANÇAIS DES GLOSES : LANGUE DE L’AUTEUR OU STYLE DE L’AUTEUR ?
      • CONTES DE BONNE FEMME Voix féminines dans la translatio de la langue sacrée vers la langue vernaculaire dans la littérature française des XIe et XIIe siècles Ellen Thorington Ball State University, Muncie, Indiana
      • LE STYLE ÉPIQUE DANS LE ROMAN DE DIEU ET DE SA MERE D’HERMAN DE VALENCIENNES Langue de soi ou langue de l’Autre ?Bénédicte Milland-Bove Université Paris III–Sorbonne Nouvelle
        • DE LATIN EN ROMANZ SOIT TOUTE TRANSPOSEE (v. 458) : HERMAN, TRADUCTEUR-ADAPTATEUR
        • PRESTRES SUI ET ORDENEZ (A56, v. 549) : HERMAN, CHANOINE… ET PÉCHEUR
        • ET LISE LE ROMANZ QUI LE LATIN N’ENTENT ! (v. 602) : HERMAN, UNE FIGURE DE PASSEUR
      • DES LECTURES AU RÉFECTOIRE DES MOINES JUSQU’AU CHÂTEAU DE LA COMTESSE Traduction des Vies des Pères pour Blanche de Champagne (ca. 1205-1220)
      • LA LANGUE FRANÇAISE, « LANGUE DE L’AUTRE » DANS LES GÉOMÉTRIES PRATIQUES ET LES RECUEILS DE PROVERBES DE CHARLES DE BOVELLES (1479-1567) ?
      • IDENTITÉ LINGUISTIQUE ET APPROPRIATION LITTÉRAIREL’Art poetique d’Horace, traduit en Vers François par Jacques Peletier du Mans (1541-1545)
        • PELETIER AU CŒUR DU DÉBAT LINGUISTIQUE
        • DE LA TRADUCTION À L’APPROPRIATION
      • JOACHIM DU BELLAY ET L’« ILLUSTRATION » DU FRANÇAIS Le motif de la translation comme « Loy de Nature »Christophe Gutbub Université de Poitiers
      • SÉBASTIEN CASTELLION ET L’HÉBREU Les Annotationes de la Biblia (1551) : un discours sur la langueMarie-Christine Gomez-Géraud Université Paris-Ouest–Nanterre
        • HEBRÆI CARENT… L’HÉBREU PRIS EN DÉFAUT ?
        • L’HÉBREU, LANGUE DE L’AUTRE ? L’HÉBREU ET LES AUTRES LANGUES
        • DIGNITAS LINGUÆ HEBRAICÆ  : UNE LANGUE DU TOUT-AUTRE ?
    • PASSAGES
      • CLIGÈS DE CHRÉTIEN DE TROYES Un style atypique entre style des autres et style d’auteurDanièle James-Raoul Université Michel de Montaigne–Bordeaux III, LAPRIL
        • LES SEUILS D’UNE ŒUVRE TOURNANT LE DOS À LA FICTION
        • LA PRÉSENTATION DU PERSONNEL DU ROMAN
        • DES LIEUX DÛMENT RÉFÉRENCÉS
      • S’APPROPRIER LA LANGUE DE L’AUTRE Jeux sur l’onomastique et translatio studii chez Hue de Rotelande et Aimon de VarennesFrancine Mora Université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines
      • REINHART FUCHS , ADAPTATION DU ROMAN DE RENART , OU LA NAISSANCE DE L’AUTEUR-ROMANCIER DE LANGUE ALLEMANDEDanielle Buschinger Université de Picardie–Jules Verne, TrAme
      • DES ROMANS ANGLO-NORMANDS DES XIIe ET XIIIe SIÈCLES À LEUR RECRÉATION EN PROSE AU XVe SIÈCLEHorn, Ponthus et Sidoine , et les romans de Gui de WarewicCatherine Gaullier-Bougassas Université Charles de Gaulle–Lille III, ALITHILA
      • COMMENT LES MOTS VIENNENT AUX AUTEURS Le cas de la lettre pythagoricienne Anne -Laure Metzger -Rambach Université Michel de Montaigne–Bordeaux III
        • LE VULGAIRE, LANGUE D’ICI OU LANGUE D’AILLEURS ?
        • LA VOIE DE PIERRE RIVIÈRE, D’UN MOTIF CLASSIQUE PARVENIR À SA VOIX PROPRE
      • LES ÉTAPES DE LA TRANSLATIO D’UN GENRE L’héroïde politique sous Louis XII, de la première Epistola Annae reginae de Fausto Andrelini (1509) aux « epistres royalles » françaises Sandra Provini Université de Rouen
        • L’EPISTOLA ANNAE REGINAE , ÉPÎTRE HÉROÏQUE À LA MANIÈRE D’OVIDE SUR L’ACTUALITÉ POLITIQUE : PREMIÈRE ÉTAPE DE LA TRANSLATIO STUDII
        • LES TRADUCTIONS DE L’EPISTOLA D’ANDRELINI PAR CRÉTIN ET DE VILLEBRESME, DEUXIÈME ÉTAPE DE LA TRANSLATIO
        • LE DÉVELOPPEMENT DU GENRE DE L’HÉROÏDE POLITIQUE DANS DES ŒUVRES VERNACULAIRES ORIGINALES : TROISIÈME ÉTAPE DE LA TRANSLATIO
      • L’ALTÉRITÉ AU PRINCIPE DE L’AUCTORIALITÉ Les enjeux d’une translatio vulgaire dans trois traductions avant 1540 Mathilde Thorel Université de Provence–Aix Marseille I
      • « AVECQUES EXHORTATION À TOUS LETTRÉS FRANÇOYS, S’AYMER ET SOUBSTENIR L’UN L’AUTRE » Deux auto-traductions d’Etienne Dolet Elise Rajchenbach Université Paris III–Sorbonne Nouvelle
        • DES FATA AUX GESTES  : « POUR L’ILLUSTRATION DE FRANCE »
        • L’AVANT-NAISSANCE OU « LA MANIÈRE DE BIEN POSER LA LANGUE DE L’AUTEUR »
        • DU GENETHLIACUM AUX FATA , EN PASSANT PAR L’AVANT-NAISSANCE  : LA TRADUCTION, FERMENT DE L’INVENTION ?
        • ANNEXES
    • BIBLIOGRAPHIE
      • TEXTES
      • ÉTUDES
    • INDEX
    • TABLE DES MATIÈRES

Vous consultez :

Titre du chapitre: Title Page

Pages : pp. 6 - 6

Source :

Anne-Pascale Pouey-Mounou et Marie-Sophie Masse.
Langue de l'autre, langue de l'auteur. Affirmation d'une identité linguistique et littéraire aux XIIe et XVIe siècles.
Genève: Librairie Droz, 2012
9782600014731

Pour citer ce chapitre :

Anne-Pascale Pouey-Mounou et Marie-Sophie Masse.
Chap. « Title Page » in Langue de l'autre, langue de l'auteur. Affirmation d'une identité linguistique et littéraire aux XIIe et XVIe siècles.
Genève: Librairie Droz, 2012

Pour citer un extrait :

Les numéros de pages de la version papier ont été conservés en marge droite du texte sous la forme p. AAA et les numéros de notes conservés à l'identique.

Ce livre numérique peut donc être cité de la même manière que sa version papier.

PDF généré dans le cadre de la licence nationale Istex, depuis le XML-TEI des portails Droz

© Librairie Droz S.A. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit

Travaux d’Humanisme et Renaissance
CDXCVII
LANGUE DE L’AUTRE, LANGUE DE L’AUTEUR
Affirmation d’une identité linguistique
et littéraire aux XII
e
et XVI
e
siècles
Etudes réunies par
Marie-Sophie
Masse
et Anne-Pascale
Pouey-Mounou
LIBRAIRIE DROZ S.A.
11, rue Massot
GENÈVE
Ouvrage publié
avec le soutien de l’Université d’Amiens
et du Laboratoire TrAme
UNIVERSITÉ
Distribué en France par Erudist :
www.erudist.net
Copyright 2012 by Librairie Droz S.A., 11, rue Massot, Genève.
Version numérique : Copyright 2015 by Librairie Droz S.A., Geneva (Switzerland)
All rights reserved. No part of this book may be reproduced
or translated in any form, by print, photoprint, microfilm, microfiche or any
other means without written permission.

Register citation

     

Add note


Report misprint

     

Add note


The record has been added to your citations page

The misprint has been reported to the publisher. Thank you !

Help