See operators
    • Mentions légales
    • Avant-propos
    • Pilote hauturier
    • Frank Lestringant : une vie, une œuvre
      • Une vie
      • Une œuvre (1977-2017)
        • Livres
    • Voyages
      • Le Brésil de Frank Lestringant
        • Un choix méthodologique décisif
        • Un réseau de correspondances et d’échos
        • Connivences
      • L’invention capucine du sauvage
        • Le Tupinamba dans l’ordre du discours
        • Urgence apocalyptique et urgence civilisatrice, ou primitivisme et utopie
        • L’utopie de la parole sauvage
      • Détournement joyeux de l’Indonésie portugaise et des Antilles espagnoles : les Letres des ysles & terres nouvellement trouvées (c. 1536)
        • Les Letres des ysles & terres nouvellement trouvées , c. 1536
        • De Sumatra à Cocagne (1) : exhortations marines & terrestres
        • … « Charesme prenant » ?
        • De Sumatra à Cocagne (2) : Du locus amœnus à l’âne
        • Substrat documentaire : manioc, festins de serpents, nudité
        • Les autochtones nus de la Nouvelle Cocagne
        • Coqs et vieillards
      • Le meuble doré de la cosmographie ou comment Thevet sauva ses curiosités
        • Des objets en inclusion dans la narration
        • Un cabinet d’histoires
        • Avoir encore et n’avoir plus
      • L’intertexte virgilien dans les Singularités de la France Antarctique (1557) d’André Thevet
        • La geste troyenne
        • Éole vs. l’astrolabe
        • Du gentilisme de Virgile à une critique des religions modernes
        • La complémentarité des modes épique et géorgique
        • Virgile vs. Homère
      • Lisières d’un nouveau monde : l’inscription du littoral américain dans les récits de Colomb et Vespucci ou le choix des échelles
      • Mytho-logiques. Parler des Sept Cités en Nouvelle-Espagne
        • Mythe d’appel : les traces
        • Mythe de relance : les acteurs
        • En quête de Cíbola
      • La rébellion du cacique Enriquillo et sa réinvention par François de Belleforest
      • D’un souvenir à l’autre. Le parcours du chapitre « Des Cannibales »
        • Un souvenir humiliant à demi effacé : la remontrance de Bordeaux
        • La réplique de Montaigne : qui sont les vrais barbares ?
        • Un souvenir valorisant placé en pleine lumière : la rencontre de Rouen
        • La remontrance d’un Cannibale au roi de France
      • Le plaisir du voyage. En Nouvelle-France et aux Antilles (xviie -xviiie  siècles)
        • Prélude au voyage
        • Le mandat du voyageur
        • Découvrir
        • Écrire le voyage
      • Duels de plume et rivalités de pouvoir en Nouvelle-France. Autour des premiers missionnaires récollets et jésuites (1625-1637)
        • Une collaboration de façade
        • De l’émulation à l’affrontement missionnaire
        • La bataille linguistique
        • Le choc des histoires
      • Les images d’Amérindiens dans les Historiæ Canadensis de François Du Creux
        • Images de la vie amérindienne
        • Insula Volucrum (fig. 6)
        • Deux femmes préparant de la nourriture (fig. 1)
        • Trois femmes et deux enfants (fig. 12)
        • Les portraits ethnographiques (fig. 8, 9, 10, 11, 13)
        • Annexe : illustrations
      • Le corsaire et l’astronome
      • En passant par l’Italie. Reliques, ruines et vides sur la route du Grand voyage
        • D’une Italie-reliquaire à une Italie singulière
        • Une Italie du plaisir
        • Une Italie oubliée ? De Jean Zuallart à Jean Boucher
      • Poétique et politique d’une étape de voyage : le sonnet 133 sur Venise dans Les Regrets de Joachim Du Bellay
      • Le Journal du voyage de Montaigne est-il un journal de voyage ?
    • Espaces
      • « Cosmopolite » ? La redécouverte d’un concept antique dans la France du xvie  siècle
        • De la provocation antique à l’appropriation humaniste : les nouveaux visages du cosmopolitisme
        • Postel et Nicolay : des voyageurs cosmopolites au cœur du xvie  siècle
        • Les résistances au cosmopolitisme et les ambiguïtés du néo-stoïcisme
      • La ligne et le corps. Passages de l’équateur de Jean de Léry à Miguel de Cervantès
        • Du cercle à la ligne : équateur céleste et équateur terrestre
        • Jean de Léry et « l’eschine du monde » : un baptême ajourné
        • Miguel de Cervantès et la « línea equinocial » : une purification parodiée
        • De la ligne géométrique à l’isoligne : équateur terrestre et équateur météorologique
      • Une maladie nouvelle au miroir d’un nouveau monde : l’unité du genre humain selon la Syphilis de Fracastor
      • Les lieux du diable
      • La cosmographie du diable : démonologie et géographie à la Renaissance
        • Nouveaux mondes
        • Analogies
        • Migrations
      • Représenter « l’eau informe et multiforme ». La mer et ses créatures dans quelques fêtes de cour françaises de la seconde moitié du xvie  siècle
        • Le personnage de la sirène ou la voix d’un au-delà qui transfigure le réel
        • La sirène, de la prophétesse à la fille servile de l’Océan
        • La mer, un véritable défi à la représentation
      • Seuils de l’espace – seuils de pouvoir : les détroits dans la pensée cosmographique
        • Charnières du monde terraqué
        • Seuils de l’espace
        • Seuils de pouvoir 
      • Anton Francesco Doni et Gabriel Chappuys, cosmographes des Enfers, entre Venise et Lyon. I Mondi
        • Gli Inferni
      • Cartographie satirique : la rhétorique de l’espace dans la guerre picrocholine (Gargantua , chap. 33)
        • Satire et rhétorique
        • Menace et démantèlement de la tyrannie
        • Raffinement des modèles
      • Un insulaire systématique ? Singularités lexicales de l’Île Sonnante
        • La combinaison des systèmes familial et hiérarchique
        • La mise en cause des bases de ces sociétés
        • Le ballet des hypocrites : un double principe syllabique et suffixal
        • ANNEXE 1 : population de l’Île Sonnante selon les trois versions principales
        • ANNEXE 2 : listes de cagots
      • La peste terrestre anthropomorphe à la Renaissance : l’exemple du Pantagruel de Rabelais
        • D’un docteur à un autre
        • L’origine de la peste de Pantagruel : le chemin à l’intérieur, et à l’extérieur, du corps
        • Le « nouveau monde » pestiféré : grandissant, rétrécissant
        • La peste infernale : la géographie du « goulphre » de Pantagruel
        • De bout en bout
      • Géographie, politique et religion aux portes de Rome : Jean Du Bellay et les Marais pontins (1548-1560)
        • Le cardinal et les Marais
        • Jean Du Bellay topographe
        • De la géographie à la théologie
      • Du jardin d’Eutrapel au jardin d’Olivier de Serres
        • Une éthique nobiliaire
        • L’emploi du temps d’Eutrapel
        • Le « mesnage des champs » d’Olivier de Serres
      • Espace et sociabilité du voisinage chez quelques conteurs français du xvie  siècle
        • Le voisinage, au carrefour du spatial et du social
        • La dégradation du contact en conflit : le voisinage comme topos narratif
        • Le voisinage des devisants
        • Le voisinage des niveaux énonciatifs
        • Vers une éthique du voisinage
      • Banderoles fluviales : « Les Fers » (1615) en vue du Théâtre François (1594)
        • Fleuves des « Fers »
        • Fleuves du Théâtre
    • Religions
      • Aux premiers temps de la guerre de Smalkalde, une affaire de poison ou les débuts de la fin de Babylone…
      • Allégorie satirique et allégorie heuristique. Rabelais et les combats religieux de son temps
      • Le jeu des allégories dans L’homme justifié par Foy
        • La parole comme arme
        • Répétitions
        • Intérieur et extérieur, visible et invisible
      • Du Livre des martyrs de Crespin (1554) aux Poemata de Bèze (1597), l’étonnant destin d’une silve de Jean Tagaut
      • Autour du purgatoire. L’écroulement de la forteresse de Bernardino Ochino à Jean-Baptiste Trento
      • Guerres civiles avec spectateur. Le Printemps d’Yver entre Ronsard et Montaigne
      • Sancerre en Europe : les traductions de l’Histoire memorable de Jean de Léry
      • La tragédie « Valois » entre France et Angleterre. La mise en scène de l’assassinat politique
      • « Monstres veuz de nostre temps » : rendre témoignage en situation de guerre (Ronsard, Thevet, Montaigne)
        • « D’une plume de fer… »
        • « Qui voudra voir plus à plein […] vn monde renuersé » (Thevet)
        • « je vis avant hier » (Montaigne)
        • « Devant que les guerres… brouillassent France » (Ronsard)
        • « avant que je l’eusse veu »
      • L’échafaud de l’Histoire : Les Tragiques d’Agrippa d’Aubigné et le Théâtre de l’Antéchrist de Nicolas Vignier
        • Tragédie et histoire
        • Le théâtre de la justice divine : une évidence paradoxale
        • « L’intelligence des propheties » dans le temps
      • Le rire et le tragique dans Les Aventures du baron de Faeneste d’Agrippa d’Aubigné
      • Mort à crédit : être au cachot dans le martyrologe huguenot
        • Qui n’a patience, il n’a rien
        • Lettres de consolation : s’inscrire dans l’attente
        • Oiseaux en cage : chanter au cachot
        • Le temps mort
      • Penser le martyre sous le régime de l’Édit de Nantes. L’exemple du Triomphe de l’Église sous la croix ou la gloire des Martyrs de Charles Drelincourt
        • 1629-1670
        • Pour une pragmatique du martyre
        • De l’histoire des martyrs à la préparation au martyre
      • Charles IX, de Chénier à Chéreau : l’homme blessé du romantisme
        • Il ne faut pas qu’on sache les faiblesses des rois !
        • L’arquebusier et le martyr
        • Sang du roi, sang du Christ ?
    • Écritures
      • Vanitas. Voyages de Folengo et Montaigne vers le vide
      • « Deuil ou plaisir ». Sur le troisième chapitre de Pantagruel (1532)
      • Espaces de l’exil, espace de l’écriture : amour, amitié et desiderium chez Muret expatrié
      • Images captieuses de l’Hercule Gaulois
      • L’atlas anatomique d’Eustorg de Beaulieu
        • Un corps monstrueux ? Le Livre des blasons anatomiques
        • Un corps en trompe-l’œil ? Le Blason spirituel du corps de Jésus Christ
        • Un corps (féminin) enfin discipliné ? L’Espinglier des filles
      • « Une Muse perfette » : Jacques Grévin entre poésie, science et religion
        • Le paratexte du Second Discours sur les vertus et facultez de l’antimoine
        • « Lisez les bons livres » : la bibliothèque fantôme de Jacques Grévin
        • Les Muses savantes : la dédicace à Jean de Gorris
      • La table ronde des parents spirituels. Au sujet de la Conversation de Lucien, Érasme et Rabelais dans les Champs-Élysées de Voltaire
        • La folle mascarade des trois moqueurs bienheureux
        • Érasme avec les lunettes de Lucien : Icaroménippe et le « moqueur du sérieux »
        • Le message philosophique du cynique Rabelais en tant que réminiscence de Lucien
        • La Conversation de Voltaire, une réécriture des Dialogues des morts lucianiques
        • La stratégie textuelle de Voltaire du développement de la critique à partir de la confrontation : la civilisation chrétienne-occidentale vs. l’altérité culturelle du « Voltaire de l’Antiquité »
        • La mise en scène de l’immortalité de la critique concernant l’illusion religieuse : le souper de Lucien, Érasme et Rabelais en tant qu’allusion blasphématoire à la Cène du Christ
      • Octave de Musset, ou la vengeance en travesti
      • D’une plume de fer
      • Lointains échos d’un « barde priapique ». Samuel Beckett se souvient de Ronsard
      • Les locutions latines dans Astérix
    • Index nominum
    • Index locorum
    • Tabula gratulatoria
    • Table des matières

Vous consultez :

Titre du chapitre: Title Page

Pages : pp. 5 - 5

Source :

Véronique Ferrer, Olivier Millet et Alexandre Tarrête.
La Renaissance au grand large. Mélanges en l'honneur de Frank Lestringant.
Genève: Librairie Droz, 2019
9782600058322

Pour citer ce chapitre :

Véronique Ferrer, Olivier Millet et Alexandre Tarrête.
Chap. « Title Page » in La Renaissance au grand large. Mélanges en l'honneur de Frank Lestringant.
Genève: Librairie Droz, 2019

Pour citer un extrait :

Les numéros de pages de la version papier ont été conservés en marge droite du texte sous la forme p. AAA et les numéros de notes conservés à l'identique.

Ce livre numérique peut donc être cité de la même manière que sa version papier.

PDF généré dans le cadre de la licence nationale Istex, depuis le XML-TEI des portails Droz

© Librairie Droz S.A. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit

LA RENAISSANCE
AU
GRAND LARGE
Mélanges en l’honneur de Frank Lestringant
sous la direction de Véronique Ferrer, Olivier Millet et Alexandre Tarrête
LIBRAIRIE DROZ
11, rue Massot
GENÈVE
2019

Register citation

     

Add note


Report misprint

     

Add note


The record has been added to your citations page

The misprint has been reported to the publisher. Thank you !

Help