Voir les opérateurs
    • Mentions légales
    • Introduction
      • Visages d’Homère et figures d’auteurs
        • Homère qui rit
        • Homère et les « contes de bonne femme »
        • Homère absent / présent
      • Motiver l’épithète : la question du sens
        • Le sens et ses ramifications
        • Des réseaux et des choix
        • La défense du vernaculaire
        • Homère moralisé, idéalisé, christianisé
      • Domestiquer les épithètes : la question des formes
        • Sur le terme d’« épithète »
        • La question des contraintes
        • Limites internes et externes de l’épithète
        • Les inventaires
        • La question du style
    • L’immensa landa e il puro sereno: premesse per uno studio di Omero nel mondo
    • L’indicible et l’intraduisible : le défi de la langue homérique
      • Traduire l’intraduisible : questions de morphologie grecque
        • Forme et sens des composés homériques
        • Classement des composés homériques selon le type de composition
      • Les épithètes ironiques dans la littérature de la Renaissance
      • Homerus apud Textorem  : le prince des poètes au prisme de l’épithétaire de Ravisius Textor (1518 et 1524)
        • L’épithétaire de Textor comparé à ceux de Vollandus, Dinner et Prou Des Carneaux
        • Les auteurs grecs fournisseurs d’épithètes
        • Les sources intermédiaires de Textor pour les traductions d’Homère
        • Quels critères de sélection pour les épithètes ?
        • Les épithètes d’Achille chez Homère, Textor (et ses sources), Dinner et Prustus
        • Appendice Introduction d’Ulysse à la prophétie de Calchas chez Homère et Cicéron
      • Scaliger théoricien de l’épithète... virgilienne
        • L’épithète au sein des Poetices libri VII
        • Théorie générale de l’épithète
        • L’épithète chez Homère et Virgile
        • Annexe
    • Le chantier humaniste : traductions néo-latines
      • L’épithète homérique entre Léonce Pilate et Boccace
        • Formation de substantifs à partir d’un verbe
        • Épithètes formées avec un participe présent
        • Épithètes formées avec génitif (substantif et adjectif)
        • Épithètes formées avec participe passé
        • Épithètes formées avec accusatif de relation
        • Épithètes formées par un adjectif ou un substantif avec complément
        • Néologismes latinisants
        • Formes reproduisant la structure de l’épithète grecque en mots composés
        • Translittérations du grec, formes hellénisantes
        • Épithètes emblématiques et récurrentes
        • Formes vernaculaires
      • Les épithètes dans les traductions d’Homère par Ange Politien
        • Analyse sémantique et morphologique de quelques épithètes
        • Vers une théorie humaniste du style homérique
      • Les épithètes du héros troyen dans les premières versions latines de l’Iliade  : Valla, Divus, Hessus
        • La figure d’Hector chez les humanistes
        • Trois épithètes grecques
        • Valla et Griffolini
        • Divus
        • Eobanus Hessus
      • Les épithètes des deux premiers chants de l’Iliade dans le commentaire et la traduction de Joachim Camerarius (1538 et 1540)
        • Étymologies
        • Sciences de l’Antiquité
        • L’allégorie
        • Rhétorique et stylistique
    • Traductions vernaculaires : Espagne, France, Italie, Allemagne
      • La traduction de l’épithète homérique dans l’Espagne du XVe  siècle
        • La traduction de l’Ilias latina : les Sumas de la Yliada de Omero de Juan de Mena
        • La traduction castillane de la traduction latine de Bruni
        • La traduction castillane de la traduction latine de Decembrio
      • Qualifications épithétiques et matière troyenne dans la tradition médiévale
      • Épithètes batrachomyomachiques : sur les deux premières traductions françaises de la Batrachomyomachie d’Homère (Macault, 1540, et royhier, 1554)
        • Épithètes homériques
        • Des noms
        • Annexe
      • « L’Vmbre de Salel » : l’épithète homérique et ses enjeux chez Hugues Salel (1545 et 1554), Jacques Peletier du Mans (1547) et Joachim Du Bellay (1549-1559), traducteurs et imitateurs d’Homère
        • Les énoncés métapoétiques et poético-politiques des poésies liminaires et des paratextes des traductions de Salel (1545 et 1554) et de Peletier (1547)
        • Les choix linguistiques, prosodiques, stylistiques et idéologiques faits par Salel, Peletier et Du Bellay, traducteurs-imitateurs d’Homère sous François Ier et Henri II
        • Quelques traces de l’influence des traductions homériques de Salel et de Peletier sur le langage poétique de Du Bellay (de 1549 à 1559) ?
      • Ronsard et l’épithète homérique
        • Trois surprises de Muret
        • Un panthéon très qualifié : choix de traduction et variatio stylistique
        • Aurores de La Franciade
      • Les épithètes homériques dans la traduction du chant XIV de L’Iliade par Antoine de Cotel (1578)
      • Le « naïf » et la « majesté ». Les épithètes des dieux et des déesses dans les premières traductions françaises de l’Iliade
        • La pratique des traducteurs français : respecter le « naïf »
        • La représentation du panthéon homérique : la « majesté » en question
        • La force rhétorique de l’épithète
      • ArèS ἈΛΛΟΠΡΌΣΑΛΛΟΣ Transformations d’une épithète en France et en Italie du XVIe  au début du XVIIe  siècle
        • Les interprétations du mot ἀλλοπρόσαλλος par Érasme et par Pierre de Lancre
        • Les traductions françaises du mot ἀλλοπρόσαλλος
        • Les traductions italiennes du mot ἀλλοπρόσαλλος
        • Le commentaire de Sponde sur ἀλλοπρόσαλλος
        • L’incertitude de Mars dans l’imaginaire poétique
      • Visibles incognitos : les transformations de l’épithète homérique dans les premières traductions allemandes imprimées de l’Odyssée (1537, Simon Minervius) et de l’Iliade (1610, Johannes Spreng)
      • Les épithètes d’Homère dans l’espace germanique de la Première Modernité : de l’Iliade du maître-chanteur augsbourgeois Johann Spreng aux disciples de la Pléiade
    • Conclusion Pour un retour à Homère
      • La mer stérile
      • Ulysse πολύτροπος
      • Homère, Trissino et Certon
    • Bibliographie
      • Bibliographie primaire
        • Homère
        • Sources primaires
      • Bibliographie secondaire
        • Dictionnaires et répertoires
        • Études critiques
    • Index epithetorum
    • Index nominum
    • Table des matières
Le poète aux mille tours. La traduction …
Vous n'avez pas accès à lecture de cet ouvrage

Vous consultez :

Titre du chapitre: Page de titre

Pages :

Source :

Anne-Pascale Pouey-Mounou et Silvia D'Amico.
Le poète aux mille tours. La traduction des épithètes homériques à la Renaissance.
Genève: Librairie Droz, 2020
9782600060387

Pour citer ce chapitre :

Anne-Pascale Pouey-Mounou et Silvia D'Amico.
Chap. « Page de titre » in Le poète aux mille tours. La traduction des épithètes homériques à la Renaissance.
Genève: Librairie Droz, 2020

Pour citer un extrait :

Les numéros de pages de la version papier ont été conservés en marge droite du texte sous la forme p. AAA et les numéros de notes conservés à l'identique.

Ce livre numérique peut donc être cité de la même manière que sa version papier.

PDF généré dans le cadre de la licence nationale Istex, depuis le XML-TEI des portails Droz

© Librairie Droz S.A. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit

Cahiers d’Humanisme et Renaissance
167
Le poète aux mille tours
La traduction des épithètes homériques à la Renaissance
Études réunies par
Anne-Pascale Pouey-Mounou et Silvia D’Amico
LIBRAIRIE DROZ
11, rue Massot
GENÈVE
2020

Enregistrer la citation

     

Ajouter une note


Signaler une coquille

     

Ajouter une note


L'enregistrement à été ajouté à votre page de citations

La coquille à bien été signalée à l'éditeur. Merci !

Aide