Voir les opérateurs
    • Mentions légales
    • Introduction Marguerite, « poulle, qui soigneusement appelle et assemble ses petits poullets »
    • Première partie Perspectives historiques
      • Littérature royale, réseau familial
      • Les réseaux de parenté et de service de Marguerite d’Angoulême Une bonne mestresse à la cour de France
        • Les usages de la parenté : filiation et alliances
        • La puissance d’une haute dame
        • Une étude de cas : les registres de Jehan Frotté de 1541 et 1542
        • Conclusion
      • Guillaume Farel et les réformateurs de Suisse francophone face au réseau de Marguerite de Navarre Collaborations ou concurrences ?
        • Introduction
        • Le réseau de Farel, extension du réseau évangélique de Marguerite
        • De l’émulation à la séparation
        • Conclusion
      • Marguerite de Navarre et les frères Du Bellay
        • Un cardinal évangélique ?
        • Attachements évangéliques
        • Diplomatie secrète, modération humaniste et hétérodoxie
        • Clientèle, amitié et renseignement
        • Divergences
      • Le réseau italien de Marguerite Prélats, ambassadeurs, espions
        • Les Italiens en exil
        • L’ambassade à Venise
    • Deuxième partie Un réseau évangélique
      • Un réseau féministe autour de Marguerite de Navarre Émergence d’un lectorat féminin et réception  du Miroir de l’âme pécheresse (1531)
        • Auteurs évangéliques et lectorat féminin
        • Le Miroir des dames
        • La réception enthousiaste du Miroir en Europe
      • Au cœur du réseau royal Marguerite, François et les autres
        • Contenter le roi
        • Se consoler
      • Autour des quatre Tombeaux de Marguerite de Navarre (1550-1551) Les enjeux politiques et littéraires du réseau
        • Les deux oraisons funèbres de Charles de Sainte-­Marthe et leurs recueils d’épitaphes : la nécessité du regroupement
        • Le recueil inattendu : l’Hecatodistichon
        • L’avènement du pindarisme français : le Tombeau de Marguerite de Valois
      • Le Cercle de Gascogne d’après les Tombeaux de Marguerite
      • Aucun accroc dans le réseau de Marguerite ? La solidarité évangélique face aux accusations d’hérésie, de la poésie à l’histoire judiciaire
        • Les relations houleuses des enfants d’Apollon
        • Une dame en colère et un pasteur en perdition
    • Troisième partie Influences littéraires
      • L’obscur Jean de l’Espine et l’étoile Marguerite
        • Horoscopes
        • « Fabriquer » un almanach
        • Conjonctions et comètes
        • Le fronton d’Uranie
      • Hélisenne de Crenne et Marguerite de Navarre
        • Hélisenne de Crenne et le Miroir de l’ame pecheresse
        • Des « correctifs » théologiques à la doctrine de Marguerite ?
        • Mises en contexte ?
      • Le réseau de Navarre en Italie Sur la correspondance de Marguerite de Navarre et Vittoria Colonna
      • L’influence de Marguerite de Navarre (et de ses réseaux ?) sur l’élaboration du Recueil des œuvres de feu Bonaventure des Périers (1544)
        • Le Recueil des œuvres de 1544
        • Le réseau visible de la constitution du recueil
        • Un réseau interne exhibé : le réseau néoplatonicien
        • Un réseau interne plus hypothétique : le réseau évangélique
      • « Vostre treshumble et tresobeisante subjecte et mignonne, Marguerite » Marguerite de Navarre dans ses échanges poétiques
    • Quatrième partie Itinéraires individuels
      • Un « chrestien escrivant à princesse chrestienne » et des « philosophes vollantz » Guillaume de La Perrière et le réseau de Marguerite de Navarre
        • 1535-1536. La Perrière à Marguerite : un « chrestien escrivant à princesse chrestienne » et le Theatre des bons engins (1535-1536)
        • 1538. Marot, Boyssoné, Villars et La Perrière : « supposts » de Phébus lors de la seconde entrée toulousaine de Marguerite
        • 1539. La Perrière et les « philosophes vollantz » dans les Annalles de Foix dédiées aux souverains de Navarre
        • 1539-1543. La Perrière à Malerippe, se recommandant à la « Royne forcluse de volupté, et folles passions » dans Les Cent considérations d’amour
        • 1549. Les vers déposés sur le tombeau de Marguerite : La Perrière aux poètes, pour faire vivre le renom de la défunte
        • Pour conclure
      • Nicolas Bourbon, protégé de Marguerite
      • Antoine Pocque et les Libertins spirituels Quelle place dans le réseau de Marguerite de Navarre ?
        • Itinéraire d’un Libertin spirituel
        • Sur le « coq-à-l’âne » d’Antoine Pocque, seul texte connu des Libertins spirituels
        • Conclusion
        • Annexe : Le « coq à l’âne » de Pocque
      • Marguerite de Navarre, François de Sagon et son protecteur Félix de Brie Itinéraires croisés
        • Présence et rôle de Félix de Brie auprès de Marguerite de Navarre
        • L’épître du Coup d’Essay adressée à Marguerite : affinités mystiques
        • « Resveux brouillis » et « pure doctrine » : un membre du réseau contre sagon ?
        • Influences poétiques : les allégories du Tout et du Rien dans deux recueils de Sagon
      • Appendice Quatre poèmes funéraires de Charles Salmon Macrin en l’honneur de Marguerite de Navarre
    • Bibliographie générale
      • Sources primaires
      • Sources secondaires
    • Index des noms et des lieux cités dans l’ouvrage
    • Table des matières
Le réseau de Marguerite de Navarre
Vous n'avez pas accès à lecture de cet ouvrage

Vous consultez :

Titre du chapitre: Page de titre

Pages :

Source :

Stéphan Geonget et al..
Le réseau de Marguerite de Navarre.
Genève: Librairie Droz, 2022
9782600063104

Pour citer ce chapitre :

Stéphan Geonget et al..
Chap. « Page de titre » in Le réseau de Marguerite de Navarre.
Genève: Librairie Droz, 2022

Pour citer un extrait :

Les numéros de pages de la version papier ont été conservés en marge droite du texte sous la forme p. AAA et les numéros de notes conservés à l'identique.

Ce livre numérique peut donc être cité de la même manière que sa version papier.

PDF généré dans le cadre de la licence nationale Istex, depuis le XML-TEI des portails Droz

© Librairie Droz S.A. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit

Cahiers d’Humanisme et Renaissance
182

Le réseau de Marguerite de Navarre
Édité par Anne
Boutet
, Louise
Daubigny
, Stéphan
Geonget
et Marie-Bénédicte
Le
Hir
LIBRAIRIE DROZ
11, rue Massot
GENÈVE
2022

Enregistrer la citation

     

Ajouter une note


Signaler une coquille

     

Ajouter une note


L'enregistrement à été ajouté à votre page de citations

La coquille à bien été signalée à l'éditeur. Merci !

Aide